Historien de l'environnement, naturaliste
Fully, Valais, Suisse

Alexandre Scheurer

Historian of environment
Valais, Switzerland

 
                 
  Page d'accueil    

CONFERENCES A VENIR
SUR L’HISTOIRE DE L’ENVIRONNEMENT

Homepage  
 
       

Le Rhône entre Riddes et Fully-Martigny (Valais, CH)
1780 – 1860.
Histoire d’un fleuve pas si tranquille

Université populaire de Martigny & Fully (entrée payante)
       
             
 

 

1ère conférence : le 17.09.2018, 20 h, Grande salle de l’Hôtel de Ville de Martigny

Introduction : le Rhône entre Riddes et Martigny, 1780 – 1860

  • Comment les communautés riveraines gèrent-elles le turbulent fleuve avant sa Première Correction ?
  • Quelles sont les particularités de l’occupation du territoire dans la plaine du Rhône ?
  • Comment le fleuve se comporte-t-il, pourquoi, et quel est l’impact de ses caprices ?
  • Quel rôle joue l’Etat valaisan, puis la Confédération ?

Telles sont les principales questions abordées dans cette conférence, cartes et documents d’époque à l’appui.

2ème conférence : le 15.10.2018, 20 h, Grande salle de l’Hôtel de Ville de Martigny

Zoom sur le Rhône dans la région de Martigny et Fully, 1780 – 1860

L’étude de ce cas particulier servira à illustrer les litiges typiques qui opposaient jadis les communautés des deux rives, mais aussi les conflits qui se déroulaient à l’intérieur de celles-ci entre des groupes d’habitants aux intérêts antagonistes, ou encore les frictions existant entre l’Etat et ces communautés.
Elle permettra également d’approfondir notre connaissance des premiers projets visant à dompter le fleuve et du déroulement des travaux.

 
     
     
     
     
         
     

Hier, les montagnards valaisans face aux risques naturels et  environnementaux.
Le cas du monde sauvage

Médiathèque Valais – Martigny (entrée libre)
Le 7.11.2018, 19 h 30

       
             
 

Nos ancêtres vivaient au cœur de la nature et de ses risques. Mais cela n’avait pas le même sens ni les mêmes implications que dans l’actuel Valais.

Alors que l’Alpe est désormais perçue comme un espace de délassement ou d’évasion, les Anciens y voyaient au contraire un milieu hostile et inquiétant, où la survie exigeait une lutte quotidienne.

Risques réels et craintes fondées côtoyaient alors maintes superstitions et croyances, qui drapaient le monde sauvage d’une aura inquiétante.

Cet éclairage sera accompagné de photos d'animaux et mêlera considérations historiques, anthropologiques et zoologiques.

Ci-contre: cet ours, tué à Hérémence en 1830, a infligé des blessures mortelles à un chasseur (Musée de la Nature, Sion).

   
 
 
  © Alexandre Scheurer 2018